LEXIQUE

Tiré de ELSEVIER | EM Consulte

  • Anonychie : absence de tout ou d’une partie de l’ongle.

  • Arête : synonyme de crête.

  • Bande onychodermique : elle se situe à la partie distale du lit au contact de l’hyponychium. Pâle, ambrée, translucide, étroite de 0,5 à 1 mm, elle barre l’ongle transversalement.

  • Beau : sillon ou ligne (synonymes) de Beau. Dépression linéaire, transversale située en arrière d’un bourrelet plus ou moins net, et qui prend naissance sous le repli postérieur. Elle peut être traumatique, ou consécutive à une atteinte générale profonde, aiguë, surtout fébrile et d’apparition brusque.

  • Brachyonychie : synonyme d’ongle court. Ongle raccourci dans sa longueur et plus large que long. Pouce en raquette.

  • Canal : synonyme de gouttière, dépression longitudinale à bords parallèles, parcourant généralement toute la tablette.

  • Cannelure : synonyme de sillon.

  • Chloronychie : coloration verte des ongles.

  • Chromonychie : coloration des ongles.

  • Crête : faible saillie rectiligne parfois, interrompue plus ou moins régulièrement.

  • Criblures : synonyme de ponctuations, dépressions de Roseneau, ongle grêlé, ongle en dé à coudre ; cf.Érosions ponctuées.

  • Cul-de-sac postérieur : synonyme de rainure proximale ou postérieure hébergeant la racine de l’ongle.

  • Cuticule : expansion de la couche cornée du bord distal du repli sus-unguéal sur la plaque de l’ongle. En fait, on donne ce nom aux deux couches dorsale et ventrale du stratum corneum du repli postérieur qui se confondent sur la tablette.

  • Dé à coudre : cf. Criblures, Érosions ponctuées.

  • Defluvium unguium : synonyme d’onychomadèse, d’onychoptose.

  • Dépressions de Roseneau : cf. Criblures.

  • Dystrophie unguéale médiane canaliforme de Heller : dystrophie passagère mais récidivante à type de rainure longitudinale plus ou moins profonde pouvant creuser un canal ou une simple fissure noirâtre.

  • Envies : petites érosions traumatiques des replis dont la couche superficielle épidermique reste fixée à la peau sous forme d’un petit éperon corné.

  • Éponychium : mot à éviter, synonyme pour certains de repli sus-unguéal et pour d’autres d’expansion de la couche cornée de la face ventrale du repli sus-unguéal sur la tablette.

  • Érosions ponctuées : dépressions cupuliformes, en nombre variable, de la dimension d’une pointe à une tête d’épingle. Elles sont diffuses (dé à coudre) ou au contraire distribuées en file indienne sur une ou plusieurs lignes verticales. Ailleurs, elles déterminent des sillons transversaux ou en vagues de sable.

  • Fragilité des ongles : caractère particulier attribué aux ongles mous, cassants ou friables.

  • Gouttière : synonyme de canal. Sillon plus ou moins large et profond résultant d’une compression matricielle tumorale (fibromes divers, pseudokyste mucoïde, etc.).

  • Hapalonychie : variété d’ongles mous.

  • Hippocratisme digital : déformation associant une incurvation unguéale vers la face palmaire, une hypertrophie des dernières phalanges et une cyanose locale, inconstante 

  • Hyponychium : extension sous-unguéale de l’épiderme proximal de l’extrémité du doigt, située en avant du lit de l’ongle. Cette région devient onychogène dans certaines circonstances pathologiques.

  • Hyponychium aberrant : expansion distale de la région hyponychiale adhérant à la face ventrale de la tablette. Elle efface le sillon distal sous-unguéal. Synonyme de ptérygion ventral.

  • Koïlonychie : altération des ongles caractérisée par le relèvement en cuillère de leurs bords latéraux, de telle sorte que la partie médiane est déprimée et concave.

  • Leuconychie : coloration blanche des ongles. Elle peut être totale ou partielle (ponctuée ou striée). Il existe également une leuconychie apparente (par modification des tissus sous-jacents).

  • Leuconychomycose : leuchonychie due à certaines mycoses unguéales.

  • Lignes longitudinales par altération du relief : en retrait (cannelures) ou en saillie (crêtes).

  • Lit de l’ongle : zone rosée située en avant de la matrice et en arrière de l’hyponychium. Elle est protégée par la tablette.

  • Lunule : portion antérieure de la matrice vue par transparence dans le quart postérieur de l’ongle visible, et de couleur « verre pilé ».

  • Macronychie : ongle anormalement grand, mais normal par ailleurs.

  • Matrice de l’ongle : zone génératrice de l’ongle.

  • Mélanonychie : pigmentation de l’ongle.

  • Micronychie : petitesse anormale des ongles.

  • Nigritie unguéale : coloration brune de l’ongle ; cf. Mélanonychie.

  • Ongle : synonyme de tablette, plaque, lame unguéale, plateau unguéal, limbe corné.

  • Ongle à plicature latérale : un aplatissement plus ou moins net de la partie médiane de l’ongle avec une verticalisation latérale, uni- ou bilatérale de ses bords qui restent parallèles.

  • Ongle en cornet : synonyme d’ongle en pince : cf. Ongle en volute.

  • Ongle en dé à coudre : cf. Érosions ponctuées.

  • Ongles en tuiles de Provence : hypercourbure transversale à convexité supérieure s’accompagnant d’un parallélisme rigoureux de ses bords.

  • Ongle en volute : dystrophie caractérisée par une hypercourbure transversale qui augmente le long de l’axe longitudinal et atteint son maximum à la partie distale.

  • Ongle grêlé : cf. Érosions ponctuées.

  • Ongle grésé : cf. Trachyonychie. Aspect « décapé au jet de sable ».

  • Ongle incarné : anomalie résultant d’un conflit douloureux tablette/parties molles.

  • Onychalgie : synonyme d’onychodynie. Douleur localisée aux ongles.

  • Onycharthrose : synonyme d’onycho-ostéodysplasie

  • Onychatrophie : synonyme d’onycho-atrophie : atrophie congénitale ou acquise des ongles. Dans sa forme majeure la disparition totale de l’ongle est compliquée d’une atrophie définitive du territoire unguéal, souvent d’aspect cicatriciel.

  • Onychauxis : épaississement de la lame unguéale. Synonyme de pachyonychie.

  • Onychine : kératine des ongles.

  • Onycho-ostéodysplasie : association d’une dysplasie unguéale bilatérale et de diverses dysplasies osseuses (cf. chapitre 19).

  • Onychocryptose : ongle incarné.

  • Onychohétérotopie : situation anatomique anormale de l’ongle. Synonyme d’ectopie unguéale.

  • Onycholyse : décollement de l’ongle du lit unguéal à départ distolatéral.

  • Onychomadèse : décollement de l’ongle à départ proximal aboutissant à sa chute. Elle reste longtemps latente.

  • Onychomalacie : ramollissement des ongles.

  • Onychomycose : mycose unguéale.

  • Onychophagie : habitude de se ronger les ongles.

  • Onychopoïèse : ensemble de processus cellulaires aboutissant à la formation de la kératine unguéale (onychine).

  • Onychoptose : chute des ongles. Synonyme de defluvium , alopecia unguium .

  • Onychorrhexie : fragilité anormale des ongles s’accompagnant d’une série de petits sillons longitudinaux et parallèles, creusés dans la partie superficielle de la lame comme si l’ongle avait été rayé avec un poinçon. Ils aboutissent souvent à une fissuration du bord libre.

  • Onychoschizie : clivage de l’ongle, habituellement distal.

  • Onychose : synonyme d’une part d’onychopathie, onychie, toute affection de l’ongle, et d’autre part de tout trouble dystrophique des ongles.

  • Onychotillomanie : déchirement des ongles et/ou de leur pourtour. On peut rattacher à ce tic le refoulement maniaque des cuticules et l’onychophagie.

  • Onyxis : atteinte de l’ongle d’origine inflammatoire.

  • Pachyonychie : épaississement du corps unguéal.

  • Pachyonychogryphose : onychogryphose avec épaississement extrême.

  • Panaris : infection aiguë des doigts quels que soient sa nature et son mode de propagation.

  • Paronychie : synonyme de périonyxis.

  • Périonyxis : inflammation des replis sus-unguéal et latéraux.

  • Platonychie : aplatissement congénital ou acquis de la lame unguéale.

  • Polyonychie : anomalie congénitale caractérisée par la présence d’ongles surnuméraires.

  • Pouce en raquette : brachyonychie.

  • Ptérygion dorsal : expansion du repli sus-unguéal qui adhère à l’ongle qu’elle fissure, avant d’aboutir éventuellement à sa destruction au cours de sa progression.

  • Ptérygion ventral : synonyme de Pterygium inversum unguis ; cf. hyponychium aberrant.

  • Rainure distale : sillon à convexité antérieure bordant distalement l’hyponychium. Cette rainure sous-unguéale sépare le bord libre de l’ongle du tégument de l’extrémité de la phalange.

  • Repli sus-unguéal : synonyme de repli postérieur proximal ou dorsal.

  • Replis latéraux : parties molles bordant les rainures latérales où s’enchâssent les bords latéraux de la tablette.

  • Scléronychie : ongles durs.

  • Sillon de Beau : cf. Beau.

  • Sillons longitudinaux ou cannelures : sillons longitudinaux parallèles, fins et peu profonds, séparés par des crêtes à peine saillantes. Ils sont physiologiques après la quarantaine.

  • Striation, strie, striure : termes équivoques et imprécis, qu’il vaut mieux remplacer par lignes longitudinales (cf. ce mot).

  • Trachyonychie : ongles rugueux ; cf. ongle grésé.

  • Usure des ongles : anomalie du bord libre des ongles, consécutive à un grattage intense et qui polit leur surface. L’usure du bord libre se rencontre également dans un grand nombre de professions manuelles.

  • Xanthonychie : coloration jaune des ongles.

Site web de l'Institut de formation 100-T

Institut de soins podologiques

du Québec

Téléphone de l'Institut de formation 100-T (514) 623-0067

 

Coordonnées

514-623-0067

Coordonnées: contact@if100-t.com